Acheter CBD, est-ce légal en France ?

Acheter CBD, est-ce légal en France ?

En dépit de l’assouplissement des règlementations se rapportant au CBD en France, quelques zones d’ombres planent encore dans l’esprit des consommateurs. Si le cannabis et le THC sont prohibés de façon générale, et cela sous toutes leurs formes, le CBD jouit d’une dérogation. Cette dernière est elle-même effective que sous certaines conditions.

Sur le plan législatif

L’Etat se veut plus souple quant à la présence du CBD sur le territoire français. À cet effet, les autorités sanitaires ont établi une liste des espèces de cannabis qui peuvent jouir d’une dérogation. Seul le CBD obtenu à partir de l’une de ces variétés de plants est autorisé par la ministre de la Santé. Notez que les fleurs de cannabis issues de ces plants ne contiennent que très peu de CBD.

Même si ce dernier n’est pas considéré comme une drogue à effets psychotropes, il reste très règlementé. Étant donné que le gouvernement condamne l’usage ainsi que la détention de produits stupéfiants sur le territoire français. Le CBD doit se conformer à certaines conditions pour bénéficier d’un caractère plus ou moins légal.

Le cannabidiol (CBD) est légal uniquement si le taux de THC qu’il contient reste inférieur à 0,2 %. La loi impose également de n’extraire cette substance qu’à partir des fibres et graines des plants de cannabis. Ces derniers, quant à eux, doivent impérativement figurer dans la liste établie par les autorités compétentes.

Les formes de CBD admises

Conformément aux conditions imposées par la loi, l’achat de produits contenant du CBD est aujourd’hui légal en France. Mais la législation autour de cette substance demeure très nuancée. Si le CBD peut, d’une certaine manière jouir d’un caractère légal, cela n’implique pas forcément qu’il soit entièrement autorisé dans l’Hexagone.

Avant d’acheter CBD, il est important de bien faire la différence entre ce dernier et le THC. Le cannabidiol n’est pas considéré comme une drogue. Sa consommation ne produit aucun effet euphorisant. À l’inverse, le THC impacte directement l’état de conscience du consommateur. La loi le condamne en raison des effets psychoactifs qu’il produit.

Le CBD se détache du THC et peut être commercialisé sous différentes formes. En France, l’achat et la vente d’huile de CBD restent, par exemple, autorisés. Cette substance peut aussi être vendue sous forme d’e-liquide à destination des cigarettes électroniques. Là encore, elle reste non condamnable par la loi. Notez que le CBD peut tout aussi bien être vendu sous forme de poudre, de pâte ou sous forme d’autres produits d’épicerie.

Ouverture de boutiques CBD sous certaines conditions

La commercialisation du CBD est actuellement autorisée par l’État français. Il est possible de s’approvisionner en produits contenant du CBD auprès de boutiques spécialisées. Ces dernières restent en revanche soumises à des règlementations strictes et doivent se conformer aux normes imposées par la loi.

Il est important que les produits qu’elles commercialisent soient conformes à la règlementation mentionnée en sus. Celle-ci s’applique non seulement au CBD, mais aussi à tout autre produit dérivé de ce dernier. Seules l’origine du CBD et sa conformité à la règlementation permettent de dire si le produit est légal ou non.

Laisser un commentaire